Louis Vogel très ému à la veille de son départ d’Assas

TAGS :

Avant hier, c’est un Louis Vogel très ému qui a inauguré le centre Assas, en présence du recteur de l’académie de Paris et devant un parterre de très nombreux collaborateurs, partenaires, et d’étudiants.

 

Il y a quelques semaines seulement nous l’avions rencontré. Sans réussir à percer l’armure, il nous confiait pourtant, à mots couverts « on s’habitue à un rôle. A un moment, on doit se sentir déboussolé. C’est un challenge, personne n’est irremplaçable. ».

 

Louis Vogel n’a donc pu retenir une émotion certaine lors de son discours, laissant même échapper une larme que chacun aura remarqué.

 

 

Réagissez